Nos experts

La présente entreprise n'aurait pu voir le jour sans le dévouement d'une poignée de personnes engagées qui ont consenti à donner de leur temps et leur expérience pour faire avancer une cause à laquelle ils croient tous, celle du libre en général et des ressources éducatives libres plus particulièrement. Nous tenons à les remercier sincèrement pour leur accompagnement dans une initiative qui n'a pas encore fait ses preuves, qui n'apporte aucune rétribution autre que la reconnaissance de la communauté, et qui exige tellement de leur temps. Nous encourageons les participants à notre CLOM à leur manifester reconnaissance et soutien de la manière qu'ils le pourront.

Voici donc, par ordre d'apparition dans le cours et par ordre alphabétique du nom de famille pour le panel de la semaine 3, la liste des experts qui nous accompagnent dans cette exploration des REL:

Stephen Downes travaille pour le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) en tant que chercheur principal depuis 2001. Affilié avec le Groupe des technologies de l'apprentissage et de la collaboration, M. Downes se spécialise dans les domaines de l’apprentissage en ligne, des nouveaux médias, de la pédagogie et de la philosophie. Il est reconnu pour son bulletin OLDaily qui est distribué à des milliers d’abonnées dans le monde ainsi que pour sa participation à l'invention du concept de CLOM.

M. Downes a participé à l'émergence du concept de l'e-apprentissage 2.0 en développant la théorie de l'apprentissage connectiviste avec son collègue George Siemens ainsi que par son utilisation des réseaux sociaux pour offrir des cours en ligne ouverts à plus de trois mille participants dans les deux dernières années. Conférencier populaire, il a participé à des centaines d’événements à travers le monde au cours des quinze dernières années.

Avant de se joindre au CNRC, M. Downes a travaillé pour l’Université de l’Alberta comme architecte de l’information et pour le Collège communautaire Assiniboine au Manitoba comme nouveau spécialiste à la conception des médias et à l’enseignement à distance. À l'Université de l'Alberta , il a construit un portail de recherche et d’apprentissage pour le secteur municipal à Munimall, et un autre pour le secteur de génie et de la Géologie, PEGGAsus.

Gilbert Paquette détient un Ph. D. de l’Université du Maine (FRANCE) en Intelligence artificielle et éducation. Chercheur au Centre interuniversitaire de recherche sur le téléapprentissage (CIRTA-LICEF) qu’il a fondé en 1992, il est titulaire de la chaire de recherche du Canada en ingénierie cognitive du téléapprentisage, directeur scientifique du réseau canadien de recherche LORNET et professeur à la Télé-université du Québec à Montréal. Il a reçu en 2007 un doctorat honoris causa de l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI).

À l’origine de plusieurs projets de recherche-développement stratégique, ses publications récentes incluent quatre livres sur les technologies d’apprentissage dont deux au Québec et deux aux Etats-Unis. Il a agi comme conférencier invité dans de nombreuses conférences internationales et participe au comité scientifique de six revues, trois en France, une aux États-Unis et deux au Canada. Il est « fellow » du World Technology Network, un réseau d’experts internationaux. Il représente le Canada sur le consortium GLOBE pour les objets d’apprentissage, et il a siégé sur le comité scientifique du réseau européen TENCompetences. Il a aussi fondé deux entreprises, Micro-Intel (1987-1991) et Cogigraph (1999-2004), et servi comme ministre de la Science et de la technologie du Québec (1982-1984).

Maxime BEAUGEOIS est chef de projets et responsable des stratégies de diffusion et partenariats chez Unisciel. Maxime participe également à la gestion et au suivi des projets. Il représente UNISCIEL, l’Université des Sciences en Ligne, une Université Numérique Thématique, ayant pour vocation à proposer des ressources pédagogiques en Sciences (Mathématiques, Physique, Chimie, Informatique, Sciences de la Vie, de la Terre et de l’Univers), libres et labellisées par 41 universités et grandes écoles françaises, qui mutualisent et produisent les ressources. Les actions concernent maintenant les usages, en favorisant le rapprochement par rapport aux diplômes à travers le projet SOCLES.

Philippe Cadaugade est professeur des écoles, en France. Quasi autodidacte des technologies de l'information, il est devenu Personne Ressource pour l'Éducation Nationale dans son secteur géographique en 1998 et a participé ainsi bénévolement à la formation de ses collègues. C'est dans l'école où il enseignait qu’il a découvert AbulÉdu, un environnement logiciel libre et modulaire à destination des écoles primaires. A l'occasion d'un congé individuel de formation au sein du département Informatique de l'Institut Universitaire de Technologie de Bordeaux, il a intégré RyXéo, entreprise qui édite AbulÉdu, pour son stage de diplôme d'abord, puis en disponibilité de l'Éducation Nationale sur un poste de concepteur de logiciels pédagogiques depuis janvier 2012.

Manuel MAJADA est secrétaire général d’UNISCIEL, l’Université des Sciences en Ligne, une Université Numérique Thématique, ayant pour vocation à proposer des ressources pédagogiques en Sciences (Mathématiques, Physique, Chimie, Informatique, Sciences de la Vie, de la Terre et de l’Univers), libres et labellisées par 41 universités et grandes écoles françaises, qui mutualisent et produisent les ressources. Les actions concernent maintenant les usages, en favorisant le rapprochement par rapport aux diplômes à travers le projet SOCLES.

Frédéric Kastner est un professionnel dans le domaine des TIC pour l'éducation et un ferme partisan du mouvement Open Education et des ressources éducatives libres (REL). Frédéric cherche à rendre l'accès à l'éducation plus juste et équitable autour du monde. Il travaille dans le monde des RELs pour faciliter une progression personnelle et communautaire pour tout le monde.

Actuellement, Frédéric mène une équipe d’enseignants et de concepteurs pour le projet The Fuse School. The Fuse School vise à créer une « Videopedia » interactive pour l’éducation secondaire - 3500 leçons vidéo dans sept matières, couvrant les connaissances essentielles dont les jeunes gens autour du monde ont besoin pour réaliser leur potentiel et faire des choix indépendants dans leur vie adulte. Toutes ressources produites par The Fuse School sont entièrement gratuites au monde et accessibles et réutilisables sous une licence Creative Commons.

Journaliste, réalisateur télé, enseignant, concepteur pédagogique multimédia, conseiller à la formation en ligne, puis finalement conseiller pédagogique en technologie éducative , Yves Munn a porté plusieurs chapeaux au cours de sa carrière. Il s’intéresse depuis plus de quinze ans aux concepts d’intelligence collective, d’interactivité, de collaboration en ligne, aux ressources éducatives libres et, particulièrement, à l’intégration pédagogique réussie des TIC au collégial.

Claire de La Rochefoucauld est co-fondatrice de l’Association Éducation & Numérique (loi 1901 France) qui fournit aux enseignants et à leurs apprenants des contenus pédagogiques et un outil pour créer des parcours interactifs (quiz, glissé-déposé, texte à trous), open source, gratuits et libres de droits, exportables sur tous les espaces de publication : sites, blogs, agrégateurs de flux, ou ENT (standard SCORM).

Certifiée de lettres modernes, elle est tombée dans la marmite TICE-B2i-C2i quand elle était petite (presqu’une digitale native… mais pas naive !). Son but dans la vie : développer les usages numériques à l’école pour soutenir et renforcer les apprentissages en accompagnant les enseignants, les élèves et les étudiants sur le terrain… et en ligne!

Isabelle Ramade est professeur agrégé affecté à l’Université Paris-Sud 11 (France), faculté des Sciences d’Orsay, où elle enseigne entre autres pour le Certificat Informatique et Internet (C2i) pour lequel elle est chargée de mission de son université. Elle est également correspondante TICE et UNISCIEL de la faculté des Sciences d’Orsay et a une activité de diffusion des sciences vers le grand public. A titre personnel elle œuvre pour la culture du Libre à travers diverses associations, tant pour les logiciels que pour les ressources éditoriales et en particulier les Ressources Educatives Libres. Dans ce but, elle est coordinatrice éducation pour Creative Commons France.

Michèle Drechsler est inspectrice de l’éducation nationale conseillère TICE du recteur dans l'académie Orléans-Tours. Elle est spécialisée dans le domaine des TICE, de l’ingénierie de la formation à distance, de l'Open Education. Elle a obtenu un Master 2 « communautés virtuelles et management de l’intelligence collective via les réseaux numériques ». Elle a soutenu une thèse de doctorat en sciences de l’information et de la communication sur les pratiques du socialbookmarking dans le domaine de l’éducation. Dans sa recherche, elle montre la place des environnements personnels d'apprentissages et des réseaux sociaux pour la formation professionnelle des enseignants. Depuis 2009, elle est chercheuse associée au laboratoire CREM de l'Université de Lorraine et a écrit de nombreux articles dans le domaine des TICE, des OER, des logiciels libres, ainsi que sur les pratiques de collaboration et de partage de connaissances entre internautes, via les réseaux sociaux intégrant des modèles d’accès ancrés dans la mouvance des cultures du libre. Elle a conçu et développé un environnement numérique de travail pour les enseignants du primaire permettant le partage de ressources libres en ligne. Elle a conçu et animé des dispositifs de formation en ligne intégrant les mondes virtuels, la production et le partage de ressources libres pour l'éducation. Ses recherches portent sur l'utilisation des technologies dans l'éducation au service des apprentissages, les pratiques éducatives libres visant un enseignement de qualité, le développement d'une open innovation pour l'éducation.

Mme Drechsler est également membre titulaire du conseil national de l'innovation pour la réussite éducative pour le Ministère de l'éducation nationale. Elle participe aux activités de la commission européenne via Open Education Europa

Danielle Dubien est originaire du Nord de l’Ontario. Elle a enseigné dans des laboratoires de chimie au niveau universitaire, dans des classes au niveau primaire, et dans une école privée de français langue seconde. En plus, elle a développé des cours de science en ligne pour les élèves francophones de l’Ontario. Elle a obtenu une maîtrise en technologies de l’éducation de l’Université de la Colombie-Britannique et elle travaille actuellement à titre de conceptrice pédagogique à l’Université Virtuelle Africaine au Kenya.

Sébastien Hache est professeur de Mathématiques en France (élèves de 11 à 18 ans); ancien formateur à l'usage des technologies dans l'éducation pour les Mathématiques. Fondateur de l'association Sésamath. Chargé de communication de Sésamath depuis 2007.

Dave Cormier est un militant de l'éducation, un chercheur, un partisan de communauté en ligne et le chef de projet pour la gestion des relations étudiantes à l' Université de l'Île-du-Prince-Édouard. Il a publié sur l'éducation ouverte, l’apprentissage rhizomatique, les CLOM, l'identité numérique et les pratiques du monde virtuel en salle de classe.

Son parcours éducatif a commencé en 1998 dans l’enseignement de l’anglais. Le moment charnière de sa carrière s'est passé quand il enseignait à l'Université Hannam en Corée du Sud en 2003 lorsque entouré par les papiers de 275 étudiants en se demandant si il les avait tous. C’est là où il a commencé à utiliser les forums de discussion afin de garder une trace numérique de leur travail. Il a depuis aidé des enseignants à organiser des communautés en ligne et prononcé des discours à travers le monde.