1,261 inscriptions au cours, neuf semaines, des dizaines de participants aux rencontres synchrones et d'articles en réponse aux activités suggérées au #CLOM_REL 2014. Voici venu le temps des constats. Constats oui, mais surtout et à mon sens les perspectives prochaines: quelle direction prendre maintenant, quelles devraient être les prochaines étapes?
Nous pensons organiser une rencontre des principaux acteurs du CLOM REL pour discuter de ces prochaines étapes. Ces acteurs sont au premier plan les experts qui se sont investis dans le cours. Nous pensons également à quelques participants qui y sont allés de leur contributions enthousiastes et qui pourraient servir "d'antennes" si l'on veut à d'autres développements, antennes que nous aimerions ériger aux quatre coins de la Francophonie. À première vue et à mon sens, l'un des plus importants actifs établis avec cette première prestation du cours aura été une structure de compréhension des REL permettant de les apprivoiser et de se les approprier. Je pense ici au design du cours en termes de ses rubriques, contenus et activités. Mon évaluation biaisée de la chose conclut à une représentation fidèle du tableau d'ensemble de la problématique, comme en témoigne l'article fleuve de M. Chicoine dans sa figure 3 (re: version PDF pour consulter la figure, sinon l'article est disponible en ligne). Un deuxième actif important aura été la communauté. Des experts en France, au Canada et au Kénya ; des participants qui s'illustrent par leur implication en Afrique, en Europe et en Amérique. La question est surtout de savoir comment réunir ces participants par les technologies pour surmonter les difficultés inhérentes à la technologie. Nous envisagions une association organique des groupes d'intérêts à travers une plateforme connectiviste aux vertus novatrices, mais les résultats n'ont pas été à la hauteur des promesses. Une réflexion sera nécessaire à ce sujet: Qui sont les acteurs? Quels sont leurs intérêts? Dans quelles communautés sont-ils impliqués? Où publient-ils? Encore et toujours, la réponse à cette question à mon sens continue de trouver promesse dans une base de données RDF sur laquelle une représentation Web graphique permet les requêtes, la présentation des résultats et la représentation des données, en particulier par des graphes thématiques des individus et de leurs attributs. Troisième actif important, les nombreuses ressources éducatives libres créées durant le cours comme toutes ces vidéos de rencontres avec les experts, d'autres créées pour le cours et aussi les articles et autres ressources conçues par les participants, comme par exemple cette carte mentale conçue par Anne-Céline Grolleau ou même d'autres représentations graphiques particulièrement évocatives... Quels sont vos propres constats au terme de ce CLOM? Comment proposez-vous de poursuivre la conversation? La discussion à ce sujet s'est déjà engagée durant la semaine 8. Pour ma part, j'envisage la création des premiers maillons des diverses chaînes de travail essentielles aux différents scénarios d'utilisation des REL, comme par exemple pour trouver des REL, modifier des REL, contribuer des REL, etc. sur la forme d'espaces de travail modifiables où les participants peuvent ajouter leurs propres découvertes. Le tableau synthèse des caractéristiques des banques de REL en est un exemple, comme celui aussi développé pour retrouver des REL. Mon, 28 Apr 2014 20:38:00 +0000 [Comment]